1999 – À l’aube des années 2000, le Laboratoire de Création et de Développement du Groupe voit le jour à Guidel en Bretagne et permet ainsi de réaliser les produits des différentes marques en toute autonomie © Le Pochat Photographe

Chapitre 7 - © DR

 

1992 – Lancement de la première gamme de produits « Compétence Professionnelle Jacques Dessange », produite et distribuée par L’Oréal en grande surface © DR

Depuis le début de sa carrière, Jacques Dessange est persuadé que le coiffeur est un interlocuteur privilégié auprès des femmes en matière de beauté. Aussi, dès les années 90, il crée avec le laboratoire pharmaceutique Sanofi ses premières lignes de soin et de maquillage Jacques Dessange.

Conscient qu’une cliente venant de faire des changements capillaires a besoin d’être accompagnée dans sa transformation, il intègre aux équipes des salons des conseillères beauté à même d’aider les femmes à harmoniser leur maquillage. Elles sont formées à l’École Jacques Dessange au conseil et à la vente, faisant ainsi des salons de véritables temples de la beauté.

En 1992, Jacques Dessange et L’Oréal travaillent main dans la main pour proposer une gamme de produits capillaires vendue sous le nom « Compétence Professionnelle Jacques Dessange » en grande distribution. Jacques Dessange souhaite permettre à toutes les femmes de bénéficier de la compétence professionnelle d’un coiffeur chez elles, à moindre coût. C’est la première fois qu’une telle initiative est lancée par un coiffeur et le succès ne se fait pas attendre ! Pour la première fois les produits apportent une réponse spécifique à chaque problème capillaire, faisant très rapidement de la marque une référence auprès d’un large public. Les produits sont préalablement testés dans les salons et à l’École Jacques Dessange.

L’enseigne Jacques Dessange bénéficie en prime de la force de frappe de L’Oréal, notamment grâce à un plan média d’envergure : en plus d’une présence dans la presse, L’Oréal diffuse un spot TV dans lequel Jacques Dessange intervient : « Moi, Jacques Dessange, dans mes salons… ». Diffusée quotidiennement, cette publicité offre une visibilité considérable à l’enseigne qui est maintenant connue de tous.

Jacques Dessange a eu très tôt un sens inné de l’innovation, lui permettant d’avoir un temps d’avance sur ses concurrents. En 1996, il prend conscience des bienfaits de l’argile pour le cuir chevelu et conçoit les produits Phytodess. En introduisant les bienfaits de la nature dans les produits utilisés en salon, il crée une véritable différenciation pour l’enseigne Jacques Dessange. Les mélanges d’argile sont réalisés devant la cliente suite à un diagnostic personnalisé et appliqués au pinceau pour intervenir sur des problèmes ciblés.

Anecdote : Le nom Phytodess est riche de sens puisqu’il combine les termes phyto, en référence aux richesses de la nature, et dess pour l’expertise DESSANGE.

Trois ans plus tard, pour gagner en autonomie, Jacques Dessange décide de construire sa propre usine de production. Cette usine située en Bretagne, à Guidel, est un véritable pôle de recherche où les formules sont mises au point, les produits fabriqués puis conditionnés afin d’être ensuite distribués aux différents salons du monde entier. Aujourd’hui, cette usine demeure le site industriel d’où sont issus les produits capillaires DESSANGE International, permettant au Groupe d’être toujours à la pointe de l’innovation et de proposer des produits fabriqués en France.

Chapitre Précédent  – Chapitre suivant >