1988 – Ouverture d’un salon Jacques Dessange à Sydney en Australie © Bruce Milton Miller/Fairfax Media via Getty Images

Le premier salon à l’international voit le jour très tôt en 1962, bien avant le développement de la franchise en France, avec un premier établissement qui ouvre ses portes à Tunis. Jacques Dessange et ses collaborateurs parcourent le monde entier et des salons éponymes ouvriront très vite sur tous les continents. Dans les années 80, au cours d’un voyage aux États-Unis, Jacques Dessange flaire le potentiel de ce pays où les salons sont mal tenus et où, à cette époque, la propreté laisse à désirer. En 1984, il y ouvre avec Bruno Pittini un salon sur Madison Avenue qui connaît un immense succès.

Anecdote : Selon Jacques Dessange, l’attention à l’hygiène a grandement contribué au succès de la marque. À l’ouverture d’un salon Jacques Dessange à Madrid, une journaliste aurait intitulé son article « Enfin un salon propre à Madrid ! »

Pour Jacques Dessange, son concept peut s’exporter n’importe où ! La technique de coupe et le respect de mesures d’hygiène strictes, qui sont selon lui les deux piliers de la marque, peuvent être transmis partout dans le monde.

C’est pour cela que l’École de formation Jacques Dessange voit le jour en 1979, permettant aux collaborateurs d’y effectuer des stages réguliers pour se former continuellement aux nouvelles techniques. Daniel Conte en prend la direction, quand Bruno Pittini, véritable virtuose de la coupe, met des mots sur les gestes de Jacques Dessange créant ainsi une technique pouvant se transmettre aisément. À eux deux, ils infusent à chacun des collaborateurs le savoir-faire de celui que l’on surnomme « Monsieur ».

« À l’École Jacques Dessange, j’ai désappris pour réapprendre » Rémy Ansola, directeur du Centre de formation DESSANGE

Ce dernier parle d’ailleurs de l’École comme du « ciment de l’expansion » et assure l’unité de marque transmise à travers son enseigne. Partout dans le monde, chaque coiffeur doit pouvoir répondre aux demandes de ses clientes avec le même souci d’excellence. Jacques Dessange a toujours accordé une grande importance à la formation pour que soit enseignées à la fois les dimensions psychologique (pour comprendre les attentes de la cliente) et technique (pour y répondre) du métier de la coiffure.

« La cohérence est indispensable à la pérennité de notre image » : si Jacques Dessange encourage ses collaborateurs à cultiver la créativité nécessaire pour exercer leur métier, il tient par-dessus tout à ce que chacun développe un sentiment d’appartenance à la marque.

Aujourd’hui : Plus de 40 ans après le lancement de la franchise Jacques Dessange, la marque DESSANGE compte plus de 310 salons dans 35 pays.

Chapitre Précédent  – Chapitre suivant >